Le couple : mode d’emploi


Présentation

C’est une chanson qui a inspiré le fil conducteur de cette conférence. Il est de notoriété publique que les meilleurs livres de psychologie se trouvent parmi les romans et les recueils de poèmes. Alors, pourquoi pas une chanson ? La chanson en question est « Un homme heureux », de William Sheller. Ce qui m’a immédiatement frappé, dès la première écoute, c’est que dans cette chanson composée de quatre couplets, trois parlent strictement de la même chose ! En effet, alors que le premier couplet traite de la question du désir et de celle de la passion (par le truchement de la fusion) – « ils ont le même regard d’un seul désir pour deux », les 3 derniers couplets sont consacrés à un seul et même thème, celui de la singularité du couple, de sa différence, et donc par conséquent de son identité (tant d’ailleurs l’identité du couple lui-même, que celle conférée par le couple à ses membres) – « quand ils ont leurs problèmes, y a rien à dire, y a rien à faire pour eux », puis « ils ont un monde à eux que rien n’oblige à ressembler à ceux qu’on nous donne en modèle » et enfin « quand ils vous parlent d’eux, y a quelque chose qui vous éloigne un peu ». Dans sa chanson sur le couple, et au risque de lasser le public, le poète a donc cru bon de se répéter par trois fois. Et ce faisant, je pense qu’il a eu une excellente intuition. Car c’est bien là, dans cette notion de différence, d’identité, que bat probablement le cœur du couple.


Pour l’organisation d’une conférence, envoyez un email à : info@rolandpec.org

Version imprimable de cet article Version imprimable
© Roland Pec | | Plan du site |

Réalisation : Mieux-Etre.org